Comment se manifeste la crise de la quarantaine chez l’homme et chez la femme ?


Généralement, lorsqu’on arrive à l’âge de 40 ans, on est à la moitié de sa vie.

Avez-vous remarqué que certains d’entre nous passent le cap de la demi-vie avec facilité, alors que d’autres ont de sérieuses difficultés à surmonter leur crise de la quarantaine ?

D’où cela vient-il ?

Dans cet article, je vous propose de voir comment se manifeste la crise de 40 ans et surtout, comment sortir de cette crise.

Crise de la quarantaine

La crise de la quarantaine chez l’homme

La crise de la quarantaine est une crise existentielle.

On se pose des questions existentielles qui nous font regretter et douter de nous (avons-nous fait les bons choix ?) et qui peuvent, dans certains cas, nous mener jusqu’au désespoir.

Une chose est certaine : la crise nous donne envie de changer de vie à 40 ans (envie de renouveau).

 .

Quelles sont les conséquences de la crise de la quarantaine ?

Voici les 3 grandes conséquences de cette crise existentielle :

  1. La crise de la quarantaine peut avoir des conséquences dans la vie de couple : conflits, violence conjugale, divorce,…
  2. La crise de la quarantaine peut avoir des conséquences dans la vie familiale : mal-être, tensions, critiques, reproches, crises de colère,…
  3. La crise de la quarantaine peut avoir des conséquences dans la vie professionnelle : changement d’emploi, licenciement,…

 .

Quels sont les éléments déclencheurs de la crise de la quarantaine ?


Pour commencer, il est bon de savoir que chaque individu réagit d’une manière un peu différente et à un âge qui peut être assez variable.

Chez certains, ce sera plutôt une crise de la trentaine, chez d’autres une crise de la cinquantaine.

Par ailleurs, il faut noter que selon la source Wikipédia, seulement 10% des adultes présenteraient des symptômes d’une crise de la quarantaine.

 .

Quels sont les éléments qui vont déclencher une crise de la quarantaine ?

Voici quelques éléments qui peuvent déclencher une crise :

  • l’apparition d’une maladie chronique
  • le décès des parents
  • les enfants qui quittent le foyer familial
  • une rupture sentimentale
  • l’apparence physique qui change et qui vieillit (cheveux gris, rides, pré-ménopause, arthrose, calvitie…)
  • un échec professionnel (refus d’une promotion, mise au placard, licenciement)
  • un stress psychologique ou post-traumatique (harcèlement, burn-out, accident, agression,…)
  • une prise de conscience (qu’on est pas heureux, que le temps passe trop vite, que la vie est courte,…)
  • un manque de temps pour soi et pour faire les choses qui nous tiennent à cœur
  • un anniversaire (30 ans, 40 ans, 50 ans,…)
  • etc.

.

Crise de la quarantaine chez l’homme et chez la femme : quelle est la différence ?


La crise existentielle de la quarantaine est une remise en question qui se présente différemment chez l’homme et chez la femme.

  • Pour la femme, il est souvent question de trouver un nouveau moyen de s’accomplir personnellement ou professionnellement (recherche de reconversion professionnelle) ou la prise de conscience que sa féminité s’en va (ou sa fertilité si elle n’a pas encore d’enfant).
  • Tandis que pour la plupart des hommes, il s’agira avant tout de se rassurer sur son pouvoir de séduction. Mais beaucoup d’hommes cherchent aussi à changer leur vie professionnelle.

.

Quels sont les signes et les symptômes qui permettent de reconnaître la crise de la quarantaine ?


Voici les 12 signes de la crise des quarante ans :

  1. On vit une crise existentielle générale avec remise en question au niveau de son couple ou de son travail.
  2. On est pas satisfait de sa vie avec l’impression de ne pas s’accomplir comme on le voudrait.
  3. On remet en question la première moitié de sa vie (il se peut que l’on continue à se dire « je ne sais pas quoi faire de ma vie »).
  4. On se pose alors beaucoup (trop) de questions existentielles.
  5. On a une baisse d’estime de soi (pensées négatives à propos de soi-même).
  6. On a une perte de confiance en soi (vérifiez votre confiance en vous en cliquant ici : Test
  7. On a subitement peur du temps qui passe.
  8. On a l’impression de ne pas bien réussir sa vie (réalisation de ses rêves).
  9. On devient irritable, révolté car tout nous insupporte : on se reproche plein de choses ou on fait des reproches à tout le monde.
  10. On est soit résigné et triste, soit révolté et en colère.
  11. On est mal dans sa peau comme dans un passage à vide.
  12. On a parfois aussi une perte du goût de vivre (déprime, dépression, idées noires,…).

 

Comment sortir de la crise de la quarantaine ?


Voici 5 solutions pour se sortir de cette crise de la quarantaine:

.

1- La première étape est d’accepter ce qui nous arrive.

Prendre le temps de poser nos valises pour faire le point. La crise de la quarantaine a un sens et c’est à nous de trouver sa signification.

.

2- La solution de fuir sa vie pour trouver une solution à l’extérieur n’est pas la bonne.

Par exemple: changer de travail, changer de conjoint, faire le tour du monde, dépenser beaucoup d’argent,…

Permettez-moi d’insister sur ce point car il est très important : les questions que l’on se pose et le malaise que l’on ressent ne partiront pas comme par magie parce que l’on change de vie à 40 ans.

.

3- La vraie solution pour se libérer de la crise de la quarantaine est de se poser à soi-même les BONNES QUESTIONS (en réalisant un travail sur soi).

C’est en se posant les bonnes questions que l’on va à l’essentiel et que l’on reprend goût à la vie.

Voici quelques bonnes questions à vous poser :

  • Est-ce que je gère bien mon temps ? (Si le temps vous échappe, découvrez ici les secrets de ceux qui font deux fois plus en deux fois moins de temps que les autres)
  • Suis-je vraiment heureux ou heureuse ?
  • Qu’est-ce que je vais faire du restant de ma vie ?
  • Comment vais-je vieillir ?
  • Quels sont mes rêves encore à accomplir ?
  • Quels sont mes désirs profonds ?
  • Qu’est-ce qui donne du sens à ma vie ? (« être » plutôt qu’avoir des biens matériels)
  • Que faire avant qu’il ne soit trop tard ?
  • Comment vivre dans l’instant présent ?

.

4- La crise de la quarantaine doit être constructive et signifier que vous êtes à un tournant de votre vie.

C’est pourquoi il faut la considérer comme une opportunité qui doit vous aider à évoluer positivement.

Profitez-en pour faire le point ou prendre du recul. C’est l’occasion de revenir à des choses essentielles, de redonner du sens à sa vie pour atteindre le vrai bonheur.

La crise du milieu de vie est l’occasion de se réinventer et de vivre plus en harmonie avec nos propres valeurs.

.

5- Une solution simple et efficace consiste à faire des listes.

Une liste de tous vos accomplissements passés (le bilan de vos réalisations)

Une liste de tous les accomplissements que vous voulez réaliser dans les prochaines années (vos objectifs)

L’idée est ici aussi de remettre du sens dans votre vie pour faire de la deuxième partie de votre vie une belle réussite. Cela implique de vivre en cohérence avec vos valeurs et se donner les moyens de réaliser ce qui vous tient à cœur : vos vrais rêves !

« Mon expérience m’a au moins appris ceci: si nous avançons avec confiance vers la poursuite de nos rêves et si nous nous efforçons de vivre la vie que nous imaginons, nous pouvons nous attendre à une réussite exceptionnelle ». Théoreau Walden

.

Vidéo de la Psychologue Camille Rochet
Regardez la vidéo de la psychologue Camille ROCHET

Vous vivez actuellement la crise de la quarantaine ?

☞ Racontez-nous votre ressenti dans les commentaires ci-dessous.

Vous êtes sorti de cette crise de milieu de vie ?

☞ Dites-nous ce qui vous a permis de franchir cette crise existentielle.

 

 

Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir ?.

Copyright ©2021 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

Comment éviter de perdre confiance en soi


Pour beaucoup d’entre nous, le manque de confiance en soi, c’est quoi ?

En général, le manque de confiance en soi, c’est quand on ne se sent pas capable de faire quelque chose.

Quand on se dit : « je n’y arriverai pas »

ou « je ne suis pas assez… ceci ou cela pour réussir »

Avoir confiance en soi, c’est croire en ses capacités et se dire : « j’en suis capable ! »

Pour évaluer l’importance de votre perte de confiance en vous, je vous propose de faire immédiatement le test.

.

Voici les 5 clés pour éviter de perdre confiance en soi


Clé n°1 pour ne pas perdre sa confiance en soi

  Améliorer son estime personnelle

L’estime de soi est essentielle pour éviter la perte de confiance en soi.

Il est quasiment impossible d’avoir confiance en soi si on n’a pas une bonne estime de soi.

Pourquoi ?

Parce qu’une bonne estime de soi va vous booster dans vos actions (oser prendre des initiatives), dans votre réussite et donc votre confiance en vous. C’est aussi grâce à votre estime personnelle que vous pourrez plus facilement surmonter les échecs et persévérer jusqu’au succès.

Si vous avez un manque de confiance en vous, vous devez commencer par améliorer votre estime personnelle.

Avant de vous croire capable d’accomplir quelque chose, vous devez croire en votre propre valeur.

Comment avoir une haute estime personnelle ? (cliquez ici … bientôt)

.

Clé n°2 pour éviter la perte de confiance en soi

  Positiver et rester focalisé sur ses points forts

Ceux qui perdent leur confiance en eux ont tendance à être toujours négatifs, défaitistes et pessimistes.

Ils doutent et finissent par ne plus rien vouloir faire ni essayer. Leur habitude est de focaliser sur leurs défauts ou ceux des autres.

C’est au contraire, en se concentrant sur ses qualités et ses points forts que l’on accroît son estime et sa confiance en soi.

Voici les 13 principes de l’attitude gagnante pour reprendre confiance en soi plus rapidement.

Voici comment positiver vos pensées au quotidien.

Si vous n’avez pas dans vos habitudes la pensée positive, répétez-vous mentalement des citations positives ou des affirmations positives.

.

Clé n°3 pour éviter de perdre confiance en soi

  Agir tout de suite

L’indécision et l’inaction sont des poisons pour la confiance en soi.

Pourquoi faut-il agir vite pour gagner en confiance en soi ?

Pour deux raisons :

1. Nous avons souvent tendance à repousser le moment pour accomplir une tâche. C’est la procrastination. Le problème, c’est qu’à force de remettre à plus tard, on finit par ne rien faire… et par perdre confiance en soi :

.

 Perte de Confiance en Soi

Cercle Vicieux de la Perte de Confiance en Soi

2. Nous avons souvent tendance à avoir peur des situations qui sont nouvelles. C’est le cas par exemple pour toutes les personnes timides.

C’est toute l’importance de passer à l’action rapidement. C’est le secret pour avoir plus de confiance en soi : agir, aller de l’avant et passer à la vitesse supérieure.

Le simple fait de passer à l’action met sur le chemin du succès et de la confiance en soi.

Si par contre, vous hésitez, si vous évitez les contacts, si vous ne sortez pas de votre zone de confort, si vous n’aimez pas les nouvelles expériences, bref, si vous avez peur de vous jeter à l’eau, vous perdrez progressivement votre confiance en vous.

C’est inévitable !

.

Clé n°4 pour ne pas manquer de confiance en soi

  Se fixer des objectifs

Vous pouvez vivre sans avoir d’objectif. Dans ce cas, vous ne développerez pas une solide confiance en vous et vous connaîtrez plutôt l’échec.

Il faut être réaliste et se fixer des objectifs réalisables. En commençant toujours par des objectifs simples. Chaque étape accomplie fait prendre de l’expérience et grandir la confiance en soi.

Pour progresser rapidement en confiance en soi, il faut graduer la difficulté et commencer par se fixer de petits objectifs facilement atteignables.

Plus vous réaliserez d’étapes faciles, plus vous aurez d’expériences qui vous prouverons que vous êtes capable de réussir des choses.

« Les buts que vous vous fixez doivent être suffisamment audacieux pour que, dans le processus qui mène à leur réalisation, vous deveniez une personne de grande valeur ». Jim Rohn

.

Clé n°5 pour éviter la perte de confiance en soi

  Investir dans sa croissance personnelle

Ceux qui n’investissent pas dans leur croissance personnelle sont ceux qui stagnent puis reculent et finissent pas douter d’eux-mêmes.

Pour réveiller votre potentiel et avoir une bonne image de vous-même, la solution est d’investir dans l’acquisition de connaissances nouvelles.

Assistez à des séminaires ou suivez des cours en rapport avec les objectifs que vous poursuivez. Vous avancerez très vite et vous bénéficierez de l’expérience des autres. Vos compétences seront reconnues et vous augmenterez votre confiance en vous.

Formez-vous continuellement pour ne jamais perdre confiance en vous.

.

Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir ?.

Copyright ©2021 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

Saviez-vous que… développer son assertivité donne confiance en soi ?


Être assertif, qu’est-ce que cela signifie exactement ?

 Assertivité : 7 Règles à Suivre

Assertivité : 7 Règles à Suivre

Par définition, on peut dire qu’un individu fait preuve d’assertivité quand il n’est ni passif ni agressif dans ses relations avec les autres.

L’assertivité marque l’équilibre, la maîtrise de soi et la confiance en soi.

Alors que la passivité et l’agressivité sont plutôt le signe d’un manque de confiance en soi.

Adopter une communication « assertive », c’est être capable de s’affirmer de façon claire et précise (ses pensées, ses besoins, ses sentiments et ses droits) tout en respectant ceux des autres.

L’assertivité implique de respecter l’autre c’est à dire de ne pas chercher à le frustrer, l’agresser ou le manipuler.

Quand on est incapable d’adopter un comportement assertif, on connaît régulièrement des relations conflictuelles. A contrario, quand on est capable de se comporter de façon assertive, on a une communication respectueuse et excellente avec les autres.

Parce qu’elles sont bien dans leur peau, les personnes assertives respectent les autres. Elles ne cherchent pas à se venger ni à créer des conflits inutilement.

Quand on a confiance en soi, on est pas passif ni agressif mais on s’affirme calmement face aux autres sans craindre quoi que ce soit.

.

Êtes-vous une personne assertive ?


Pour le savoir, faites immédiatement le test et vérifiez…

Assertivité

Vous êtes une personne assertive si vous répondez à la plupart des critères suivants.

L’assertivité, c’est :

  • Respecter les autres et savoir se faire respecter des autres
  • Avoir des relations basées sur la franchise et la confiance avec les autres
  • Accepter facilement les critiques quand elles sont constructives
  • Savoir s’exprimer sans avoir peur (assurance personnelle)
  • Ne pas être agressif ou dominant vis-à-vis d’autrui
  • Ne pas se soumettre aux autres
  • Ne pas chercher à manipuler les autres
  • Être capable de dire « non »
  • Ne pas chercher à plaire à tout prix et à tout le monde
  • Être capable d’exprimer son opinion même si elle est différente de celle des autres
  • Ne pas se sentir contrarié ou attaqué par quelqu’un qui exprime une opinion différente de la sienne

.

Pourquoi devriez-vous faire preuve d’assertivité ?


L’assertivité dans la communication a de nombreux avantages.

En voici cinq :

1/ L’assertivité est une aide précieuse dans l’affirmation de soi. Par exemple la capacité de « dire non » de manière assertive pour ne pas se laisser marcher sur les pieds.

2/ La communication assertive réduit les tensions, et permet d’éviter les malentendus et les conflits dans les relations interpersonnelles (communication efficace et non violente).

3/ Il est utile d’être assertif pour contrer les personnes toxiques et manipulatrices en défendant ses droits et en s’affirmant sans agressivité.

4/ L’assertivité réduit l’anxiété, les frustrations et le stress ce qui se traduit par une meilleure santé.

5/ Enfin, développer son assertivité permet de prendre confiance en soi.

.

Voici les 7 règles à suivre pour développer son assertivité:


L’assertivité s’apprend et se développe.

En suivant ces règles, vous pouvez rapidement devenir un « être assertif ».

.

Règle n°1 : Aimez-vous

Vous devez développer une image très positive de vous-même.

Prendre conscience que vous êtes une personne unique et vous focaliser principalement sur vos points forts, vos qualités et tout ce qui fait de vous une personne de valeur aux yeux des autres. Prenez l’habitude de toujours penser et parler de vous en positif. Croyez en vous. Acquérez une personnalité positive et charismatique.

Voyez ici les deux choses que vous pouvez faire immédiatement pour vous aimer davantage.

.

Règle n°2 : Affirmez-vous

Vous devez être capable de dire « non » sans avoir peur du rejet, d’être égoïste ou de déplaire aux autres.

Dire « non » quand vous le voulez en étant ferme et sans vous excuser ni vous justifier (voyez ici les techniques et les règles à respecter pour savoir dire non).

Vous devez également être capable de demander c’est à dire exprimer vos souhaits et vos désirs. Faites en sorte de ne pas être une de ces personnes qui n’osent pas demander et qui, du coup, restent insatisfaites…

.

Règle n°3 : N’essayez pas de changer les autres

C’est probablement la clé la plus précieuse en matière de relations humaines : vous ne pouvez pas changer les autres personnes.

Vous pouvez amener une personne à se remettre en question mais jamais l’obliger à le faire contre son gré…

Vous ne devez en aucun cas essayer de modifier la personnalité de quelqu’un. C’est impossible.

Vous pouvez simplement modifier votre comportement, changer votre point de vue, relativiser ce qui peut l’être et attendre que les autres se comportent différemment vis-à-vis de vous. C’est vers ce but que vous devriez faire porter vos efforts.

L’empathie et l’écoute de l’autre vous aideront à adopter un comportement assertif.

.

Règle n°4 : Apprenez de vos erreurs

Il ne sert à rien de vous culpabiliser pour vos échecs. Considérez les erreurs comme des moyens d’apprendre et de s’améliorer.

Soyez tolérant envers vous-même et les autres. L’erreur est humaine. Les êtres humains ont le droit de faire des erreurs

.

Règle n°5 : Garder le contrôle de vos émotions

Avant de vous impliquer fortement et de vous laisser emporter par vos émotions (colère, énervement, impatience, anxiété,…), prenez le recul suffisant pour observer et analyser la situation. La maîtrise de soi est fondamentale pour conserver l’objectivité et développer son assertivité.

Portez constamment votre attention sur les faits plutôt que sur vos sentiments.

Une personnalité assertive répondra toujours à la colère par la patience, au mépris par le respect, et à la méchanceté par la bienveillance.

.

Règle n°6 : Adoptez une stratégie « gagnant-gagnant »

Le comportement assertif recommande de trouver un terrain d’entente et créer des situations « gagnant-gagnant » en toutes circonstances. Du point de vue de l’analyse transactionnelle, il s’agit de la position:

« je suis ok, vous êtes ok »

La stratégie qui consiste à créer un rapport de force et à vouloir gagner en faisant perdre les autres n’est pas la bonne.

Cherchez toujours à produire une situation satisfaisante pour les deux parties. L’autre n’est pas un adversaire.

La personne assertive cherche une interaction positive et jamais à écraser l’autre ou à vouloir se venger.

.

Règle n°7 : Ayez une grande confiance en vous

Apprenez les 5 clés pour éviter de perdre la confiance en soi.

Répétez-vous souvent ceci :

« Je suis capable ! »

« Je suis à la hauteur ! »

« Je peux faire tout ce que je veux ! »

.

Apprenez ici comment développer un comportement assertif.

Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir ?.

Copyright ©2021 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

Comment Vaincre la Blemmophobie une Bonne Fois Pour Toute ?


blemmophobie

Vaincre la Blemmophobie

Et si je vous disais que la blemmophobie est due à un manque de confiance en soi et d’estime de soi, que me diriez-vous ?

Que vous aimeriez savoir comment cela est-il possible ?

C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article…

Je vais vous expliquer comment avoir confiance en soi permet de vaincre la blemophobie une bonne fois pour toute.

Mais avant cela, voyons…

.

Les 10 commandements pour en finir avec la blemmophobie


1. N’ayez pas peur de déplaire et décevoir les autres.

Vous ne devez pas avoir peur de déplaire, lorsque cela est nécessaire.

Vous êtes un être humain et vous avez le droit d’être ridicule, de faire des erreurs, d’avoir des défauts et de ne pas toujours être parfait ou à la hauteur.

Sans ressentir de la honte.

.

2. Ne vous préoccupez pas trop de vous-même.

Portez votre attention sur les autres et sur ce qui se passe autour de vous. Rappelez-vous que vous n’êtes PAS le centre d’intérêt des autres.

Inutile donc de rester braqué en permanence sur vous-même.

.

3. Ne vous focalisez pas sur les réactions des autres.

Ce que les autres pensent ou la façon dont ils réagissent, c’est leur affaire et pas la vôtre.

Si vous êtes blemmophobe, il est fort possible que vous soyez trop susceptible ou trop sensible à ce que les autres vont penser de vous.

Ceci sera particulièrement vrai si les autres portent un jugement défavorable (critiques négatives) sur vous. Vous risquez d’y accorder une trop grande importance.

.

4. Ne portez pas de jugements négatifs sur les autres.

Si vous avez peur du regard des autres, il est fort possible que vous ayez dans vos habitudes de porter vous-même un regard critique sur les personnes qui vous entourent.

Faites le point maintenant ! Demandez-vous si vous êtes du genre à critiquer ou vous moquer des autres ?

Rappelez-vous Confucius :

« Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse à vous-même ».

A mesure que vous cesserez de porter en regard négatif sur votre entourage, vous deviendrez de moins en moins blemmophobe.

.

5. Ne pensez pas que les autres sont plus importants que vous-même.

Pour vaincre la blemmophobie, il n’y a pas le choix : vous devez accorder à vos pensées, vos idées, vos opinions, vos choix, vos décisions, vos goûts,… (même votre personne !) autant d’importance qu’à celles des autres.

.

6. N’essayez pas d’être gentil tout le temps.

Vous ne devez pas avoir peur d’entrer en conflit avec d’autres personnes. Le conflit n’est pas forcément destructeur. Dans une certaine mesure, il est normal de rencontrer des conflits et de connaître des émotions fortes (colère, frustration, tristesse, rancune,…)

.

7. Ne cherchez pas l’approbation des autres dans ce que vous faites.

Faites des choses pour vous, pour VOUS faire plaisir ! Et pas pour être approuvé par les autres…

C’est si important pour tous ceux qui veulent vaincre la blemmophobie que je vais le répéter :

Vous ne devez pas vivre dans l’attente d’être approuvé par les autres.

Quoi que vous fassiez et même si vous faites quelque chose d’intéressant, il y aura toujours une partie des gens qui vont vous critiquer. C’est normal.

.

8. Ne vivez pas comme si vous étiez encore un enfant sur le plan psychologique et émotionnel.

Devenez simplement un adulte libre de s’exprimer sans crainte du regard des autres.

.

9. Ne soyez pas les autres, soyez vous-même.

Si vous vivez dans la peur du regard des autres, vous aurez tendance à devenir les autres (c’est-à-dire à être ce qu’ils veulent que vous soyez).

Vous devez devenir pleinement vous-même. Totalement vous-même.

.

10. Ne continuez pas à vivre avec un manque de confiance en vous.

Les personnes qui souffrent de la blemmophobie font toutes des erreurs qui leur font perdre confiance en elles.

Voici 15 erreurs à éviter :

Confiance en soi : 15 erreurs

Si vous voulez savoir POURQUOI un blemophobe a peur du regard des autres, cliquez ici.

Pour vous libérer et NE PLUS JAMAIS AVOIR PEUR du regard des autres, cliquez ici.

.

Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir ?.

Copyright ©2021 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

Comment Reprendre Confiance en Soi avec la Méthode EFT


Que signifie EFT ?

L’EFT signifie « Emotional Freedom Technique ». C’est une technique qui a pour but de vous libérer des blocages émotionnels qui vous empêchent d’avoir confiance en vous.

EFT Confiance en Soi

Reprendre Confiance en Soi avec l’EFT

Pourquoi la méthode EFT est-elle efficace pour reprendre confiance en soi ?

Pour trois raisons principales :

1/ Premièrement, parce que la pratique de l’EFT permet d’acquérir le bon état d’esprit. Avec l’EFT, vous allez tracer dans votre esprit « les chemins neuronaux » de la confiance en soi.

2/ Deuxièmement, L’EFT va vous aider à passer à l’action. Agir est une condition fondamentale pour prendre plus de confiance en soi (comme je l’explique ici).

3/ Enfin, troisièmement, en agissant sur le cerveau émotionnel, l’EFT est une technique de libération qui permet de faire sauter les blocages inconscients et les émotions négatives comme la peur, la culpabilité, les angoisses et le stress.

Ces émotions négatives ont pour effet de freiner nos fonctions cérébrales et elles nous empêchent de développer notre confiance en nous.

C’est justement parce qu’elle agit sur nos ressentis au lieu de notre « intellect » que l’EFT induit autant de changements favorables pour la confiance en soi.

L’EFT est une technique simple à utiliser. Elle s’adresse à ceux qui manquent de confiance en eux et qui n’arrivent pas à s’en sortir malgré leurs efforts. Elle s’adresse également à ceux qui ont des difficultés pour s’affirmer et qui veulent se défaire de leurs problèmes liés au trac, à la timidité ou à la peur de parler en public.

Au final, l’EFT est une technique pour reprogrammer son cerveau. Il suffit d’écouter et se répéter les affirmations pour avoir plus de confiance en soi. Ainsi, sans effort, vous éliminez vos croyances et émotions négatives (peur, doute, culpabilité,…) et vous les remplacez par des croyances et émotions positives (confiance en soi, amour de soi, maîtrise de soi, assurance,…).

L’EFT, devons-nous le rappeler, est basé sur le fonctionnement de la loi de l’attraction.

Plus vous pratiquez de séances de tapping et plus vous augmentez votre confiance et votre valeur personnelle.

« L’EFT est la plus puissante technique de transformation personnelle mise au point depuis des années ».

Jack Canfield

.

Voici quelques exemples d’affirmations positives pour vos séances de tapping eft confiance en soi


Affirmation pour augmenter son estime de soi :

☞ Je choisis de vraiment m’aimer et m’accepter complètement.

Affirmation pour affronter sa peur de parler en public :

☞ Je mérite d’être vu(e) et entendu(e).

Affirmation pour oser essayer de nouvelles choses :

☞ Même si j’ai peur d’essayer de nouvelles choses, je choisis d’arrêter de rater des occasions.

Affirmation pour savoir dire « non » aux autres (et se dire « oui » à soi) :

☞ Je décide de me mettre en premier : plus je me dis « oui » à moi d’abord, plus les autres m’aiment et me respectent.

Affirmation pour vaincre sa timidité maladive ou la timidité amoureuse :

☞ Je peux et je veux me sentir de plus en plus confortable avec les gens.

Affirmation pour arrêter de douter de soi :

☞ Je suis capable de grandes choses.

Affirmation pour arrêter de procrastiner :

☞  Je suis fin prêt(e), j’ai juste besoin de commencer…

Affirmation pour faire face aux personnes intimidantes (agressifs, colériques,…)

☞ Je suis debout car je suis important(e) et je mérite d’être traité(e) avec respect.

Affirmation pour sortir d’un rôle de victime et reprendre le contrôle de soi.

☞ Je suis responsable de ma manière de réagir : je ne suis pas si impuissant(e) et j’ai mon mot à dire…

etc.

.

C’est beaucoup mieux que cela encore…


Les « offirmations » sont une nette amélioration des affirmations.

Grâce aux audios MP3 à base d’offirmations, vous pouvez facilement programmer votre cerveau pour avoir une totale confiance en vous.

.

Que feriez-vous si vous étiez sûr de réussir ?.

Copyright ©2021 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more


Pin It on Pinterest